Zoom sur La formation professionnelle

<- retour vers Les chroniques de la formation professionnelle

Embaucher des jeunes en contrat à durée indéterminée avec des aides à la clé


logo perspectives entrepreneurs

Trois nouveaux dispositifs ont été créés et mis en œuvre tout au long de l’année 2013 : contrats de génération, emplois francs, emplois d’avenir. Ils visent divers profils de jeunes afin de répondre au plus près à leurs difficultés d’insertion dans le monde du travail et aux besoins des entreprises, notamment en termes de transmission des savoirs et des compétences.

Avec un objectif commun : favoriser les embauches sur le long terme et inverser la tendance à la précarisation de l’emploi des jeunes !

Un projet, une embauche 

Quel projet ?

Quel contrat de travail ?

Pour quels jeunes ?

Contrat de génération

Relayer les savoirs et les compétences des salariés expérimentés ou transmettre une entreprise occupant moins de 50 salariés.

Embaucher des jeunes en contrat à durée indéterminée (CDI), y compris en contrat de professionnalisation (à temps plein ou à 4/5ème) et maintenir dans l’emploi ou embaucher des seniors en CDI. Avec une aide pour les entreprises de moins de 300 salariés (sans formalités pour celles de moins de 50 salariés).

Jeunes de moins de 26 ans (30 ans si reconnus comme travailleur handicapé) sans autre condition.

Emplois francs

Recruter sur un emploi durable tout en allégeant le coût de l’embauche.

Embaucher en CDI à temps plein, y compris en contrat de professionnalisation.

Jeunes de moins de 30 ans en recherche d’emploi depuis au moins 12 mois sur les 18 derniers mois et résidant depuis au moins 6 mois consécutifs dans une ZUS (zone urbaine sensible) de certaines communes (liste sur www.ville.gouv.fr.

Emplois d’avenir

Recruter sur des activités créatrices d’emploi ou présentant un caractère d’utilité sociale ou environnemental.

Un contrat unique d’insertion (CUI) spécifique bénéficiant d’aides de l’Etat. Dans certaines régions, la conclusion d’un CDI peut être une condition préalable à la signature du contrat (par exemple en Ile-de-France).

Jeunes de moins de 26 ans (30 ans si reconnus comme travailleur handicapé) : - soit sans qualification ; - soit peu qualifiés (BEP ou CAP) et en recherche d’emploi pendant au moins 6 mois sur les 12 derniers mois). Accès prioritaire pour les jeunes résidant dans les DOM et certains territoires (ZUS, ZRR…).

Contrat de professionnalisation : rappel
C’est un contrat de travail qui alterne périodes de formation et travaillées. Il peut être conclu  à durée déterminée (CDD) ou indéterminée (CDI) avec des jeunes de moins de 26 ans souhaitant compléter leur formation initiale. L’objectif : recruter, former et qualifier. …).

 

Des aides à cumuler

Emplois d’avenir, contrats de génération, emplois francs : l’employeur peut bénéficier de la réduction Fillon (rémunération inférieure à 1,6 SMIC) et du crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi-CICE (rémunération inférieure à 2,5 SMIC). Par ailleurs, les aides spécifiques aux contrats de génération et aux emplois francs sont cumulables avec les avantages liés au contrat de professionnalisation si celui-ci est conclu à durée indéterminée. Enfin si le jeune embauché est reconnu travailleur handicapé, des aides de l’Agefiph peuvent être versées à l’employeur. Par exemple, l’aide à l’embauche en contrat de professionnalisation en CDI est d’un montant de 7 500 €. Pour en savoir plus : www.agefiph.fr

Embauche en CDI

…dans le cadre d’un contrat de génération

… à temps complet avec un jeune résidant dans une des ZUS concernées

Aide versée par Pôle emploi

Aide sur 3 ans : 12 000 € maximum.

Aide dite des « emplois francs » de 5 000 € si maintien dans l’effectif pendant 2 ans.

Aide à la formation et au tutorat

Financement OPCA dans le cadre de dispositifs de formation de droit commun : plan, DIF, période de professionnalisation, CIF…

Embauche en contrat de professionnalisation à durée indéterminée

…dans le cadre d’un contrat de génération

… à temps complet avec un jeune résidant dans une des ZUS concernées

Aide versée par Pôle emploi

Aide sur 3 ans : 12 000 € maximum.

Aide dite des « emplois francs » de 5 000 € si maintien dans l’effectif pendant 2 ans.

Aide à la formation et au tutorat

-Financement OPCA pendant l’action de professionnalisation (formation du jeune et du tuteur…). -Ensuite accès aux dispositifs de formation dans le cadre d’un CDI de droit commun : plan, DIF, période de professionnalisation, CIF…

Sachez-le ! En cas d’embauche d’un jeune de moins de 26 ans en CDI à temps plein ou à temps partiel, l’employeur peut bénéficier d’une exonération des cotisations patronales d’assurance chômage pendant 4 mois s’il emploie moins de 50 salariés (sinon 3 mois).

 

Publiée le : 31/01/2014

<- retour vers Les chroniques de la formation professionnelle


Perspectives Entrepreneurs ?

Journal interprofessionnel d'informations d'économie générale des petites et moyennes entreprises.

 

CGPME.FR

Haut